Pétition

Sauvons les arbres de la ville de Pau !

La pétition en ligne : http://aupieddesarbres.wesign.it/fr

Le mercredi 14 novembre, nous vous invitons, avec nous,
à déposer à la mairie de Pau la pétition « Sauvons les arbres de la ville de Pau ! »
La pétition a été lancée au printemps par le collectif Au pied des arbres,
elle a recueilli plus de 1500 signatures.

Pour cela :
rendez-vous mercredi 14 novembre à 12h30
-au square Aragon (boulevard Aragon)
-pour une déambulation musicale jusqu’à la mairie, place royale.

 

Nous demandons :

– un moratoire sur l’abattage de chaque arbre dans notre ville de Pau
– à être associés dans les projets d’urbanisme qui impactent les espaces verts ou les arbres
– que les projets d’urbanisme futurs intègrent dans leur cahier des charges la préservation en l’état des éléments naturels vivants,
– des études de botanistes et d’entomologistes pour connaître la biodiversité à Pau, les essences remarquables,
– le classement d’arbres remarquables à Pau et sur l’agglomération, ainsi que leur protection au titre des monuments et du patrimoine
– l’engagement de la ville et de celles de l’agglomération dans le label « ville respectueuse de l’arbre » (le site internet : http://www.arbres-fia.org/nouveau-label-gratuit-ville-respectueuse-arbre )

Nous sommes des citoyens palois, ou de pas loin, ou d’ailleurs,
Nous sommes vivants et nous respirons.
Nous aimons respirer l’oxygène que les arbres dégagent.
Nous aimons flâner au pied des arbres quand il fait trop chaud.
Et quand il pleut un peu ou un peu trop.
Comme nous, ils sont vivants.
Ils nous ont accompagnés depuis notre naissance.
Et nous souhaitons qu’ils continuent de le faire pour nos enfants.
Et que tous les enfants puissent profiter de la présence des bergeronnettes,
Des rouge gorges, des moineaux qui s’y posent, qui y nichent, qui y chantent.
Dans notre monde urbain, le stress galope.
La présence d’un vieux et beau tilleul détend et apaise.
Au cœur de la ville et du béton.
La magnificence d’un liquidambar, la modestie d’un platane bercent les saisons,
Lieux de vie des insectes, des rongeurs, des écureuils et des oiseaux,
Les arbres offrent leur compagnie aux êtres vivants.
Ils sont des écrins de vies dans le marbre et le goudron.
Parfois, des gens sont seuls en ville.
Que leur reste-t-il quand les tronçonneuses abattent « leur arbre » ?
Si certains s’adonnent à la sylvothérapie, d’autres viendraient à Pau
Pour ressentir les bienfaits des grands arbres qui vivent dans cette ville.
Tant qu’il en reste !
Tant que les tronçonneuses ne les ont pas exécutés sans sommation.

Le collectif Au Pied Des Arbres  à :

-Monsieur le Maire de Pau, Président de l’agglomération Pau Béarn Pyrénées
Copies à :
– Monsieur l’architecte responsable des Bâtiments de France,
– Monsieur le responsable des Espaces Verts de la ville de Pau,
– au Groupement SARL MOG ARCHITECTES (mandataire) – SEVERINE TARDIEU – IDB ACOUSTIQUE – KANJU – BERNADBEROY INGENIERIE – C.A.R.T.E – 3 CSI – ALAIN BIASI , 24 rue des Argentiers, Bordeaux

http://aupieddesarbres.wesign.it/fr